Humoriste aux multiples casquettes, Pascal Légitimus revient sur scène pour un Alone man show (d)étonnant. Origines, métissage, carrière : l’ex-Inconnu se révèle. Lumière !

On connaît Légitimus, je dévoile le Pascal». À 52 ans, 35 passés sur les planches, l’artiste est de retour chez lui, sur scène. Seul: «Il n’y a que moi qui pouvais interpréter ce spectacle.» Chaque soir, Pascal Légitimus fait son Alone man show* et rejoue la même histoire. Celle d’un gamin à la culture «caucase-cocotier», qui grandit entre un père antillais et une mère armé- nienne. «Ballotté entre musique black et musique folklorique… Il y a matière à rire.» S’il a choisi l’humour, ce n’est pas un hasard: «Plus jeune, j’ai subi beaucoup d’injustices à cause de mon apparence. J’étais une curiosité. Plutôt timide et introverti. Le rire m’a sauvé la vie.»[Lire le portrait]

 

Publicités