Aristo et gadjo (non-Tsigane), Louis de Gouyon Matignon a lié son destin à celui des « fils du vent ». Proche des Manouches, qu’il côtoie depuis des années, cet enfant « de la haute » préside aujourd’hui une association de défense de la culture tsigane. Portrait d’un saute-frontière.


LGM2LGM3LGM4-1LGM5-1

Publicités