Michel Fize : « Notre jeunesse est à l’abandon »

Il y a consacré toute sa carrière. Sociologue, chercheur au CNRS, conseiller général d’Ile-de-France et membre du Mouvement Progressiste, Michel Fize est un fin connaisseur des adolescents et des jeunes. Crise de la transmission, absence de perspectives, difficultés d’accès aux responsabilités : il revient aujourd’hui sur les problématiques d’une jeunesse tentée par la révolte.

Continuer de lire « Michel Fize : « Notre jeunesse est à l’abandon » »

Publicités

bell hooks : aux racines de l’afro-féminisme

C’est un classique du féminisme noir. Écrit en 1981 par l’Américaine bell hooks, « Ne suis-je pas une femme ? » vient d’être traduit en français. Une publication majeure, à l’heure où s’affirme en France un mouvement afro-féministe…

Continuer de lire « bell hooks : aux racines de l’afro-féminisme »

Corine Pelluchon, philosophe subversive

Intégrer l’écologie et la protection animale au cœur d’un nouveau contrat social, tout en faisant de l’alimentation le paradigme d’une nouvelle philosophie de l’existence ? C’est ce que propose Corine Pelluchon dans son dernier ouvrage, Les Nourritures. Philosophie du corps politique (Le Seuil), qui vient de recevoir le prix Edouard Bonnefous de l’Académie des Sciences Morales et Politiques. Après avoir élaboré une « éthique de la vulnérabilité », l’universitaire développe une philosophie qui célèbre notre immersion dans le monde sensible, et pense les conditions d’une rénovation de la démocratie. Portrait.

Continuer de lire « Corine Pelluchon, philosophe subversive »

Bouchera Azzouz : « Nos daronnes, féministes du quotidien »

Elles s’appellent Rahma, Sabrina, Zineb ou Aline. Habitantes de la cité de l’Amitié, à Bobigny (93), toutes ont bataillé, à leur manière, pour devenir maître de leur destin et de leur corps. Des épouses, des mères, mais aussi des femmes, auxquelles Bouchera Azzouz rend aujourd’hui hommage dans un documentaire : « Nos mères, nos daronnes », diffusé le 21 avril sur France 2. Un film à la fois drôle et émouvant, où se dessine l’histoire d’un « féminisme populaire », que l’auteure souhaite aujourd’hui transmettre. Interview. Continuer de lire « Bouchera Azzouz : « Nos daronnes, féministes du quotidien » »